L'entreprise

Cognac Guy Bonnaud : l'histoire d'une famille rurale française

L'histoire du cognac Guy Bonnaud, c'est l'histoire d'une authentique famille rurale française. Une histoire marquée par les grands événements et les drames de son temps.

Installé aux Cailletières à Gourville, le grand père de Guy Bonnaud, André Bonnaud exploite une petite ferme en polyculture-élevage, dont quelques parcelles en vigne pour le cognac.

Quand il est mobilisé pour la guerre 1914-1918, André Bonnaud est veuf et père de trois enfants. Pendant toute la guerre, il confie ses enfants au voisinage qu'il rémunère en leur donnant une vache...

Son fils Aristide, le père de Guy est à son tour victime de la seconde guerre mondiale et reste prisonnier pendant 6 ans. Mais la famille serre les rangs, et l'exploitation continue de fonctionner. Au sortir de la guerre, le jeune Guy Bonnaud aide son père jusqu'à son départ au service militaire. Il reste 18 mois au Maroc, 5 mois en Algérie et un mois au Moyen-Orient. A son retour en 1958, il prend lui-même la direction de l'exploitation et développe le vignoble destiné au cognac qui passe des 2 hectares du grand-père et des 6 hectares du père à 30 hectares et même 50 aujourd'hui avec son fils, sa belle-fille et ses deux petits-fils qui assurent déjà la relève.

Il vend ses eaux-de vies à de prestigieuses maisons de cognac comme Hennessy. En 1975, il commence à stocker et vieillir lui-même une partie des eaux-de-vies de cognac qu'il produit. Et commence à vendre les premiers cognacs Guy Bonnaud en 1997. Qualité aidant, le succès est immédiat.